8 de pique

Une impasse intuitive : (L'histoire du 8 de pique) - Chapitre 14

Traduit par Marie DepelsMaker

Cette histoire se déroule dans un salon où un monsieur et sept dames jouent au bridge. En fait, l’épouse de ce gentleman avait organisé une partie entre huit dames. Malheureusement, l’une d’entre elles avait fait faux  bond à la dernière minute. L’hôtesse avait alors téléphoné à son mari : “ Il y aura une table au lieu de deux ” gémit-elle, “ et même si je ne joue pas, deux autres de mes amies devront rester assises sans jouer. Si tu n’es pas trop occupé, pourrais-tu être un amour et prendre ton après-midi pour sauver ma partie ? ”


 

C’est ainsi qu’il se retrouva être le seul “ homme ” à une table. Comment cela se passa-t-il ? Il s’imaginait que quand les femmes se réunissaient pour une partie entre ladies, elles jouaient peu et discutaient surtout de toilettes et bavardaient des uns et des autres. Il se rendit vite compte qu’il se trompait.

Read More

Il regarda la partenaire qui lui avait été dévolue : c’était une jeune dame d’une vingtaine d’années, soigneusement vêtue, très attirante et sophistiquée et qui, plus est, semblait très efficace.

Ses adversaires étaient sensiblement plus âgées et moins attirantes. Cependant, ce qui paraissait le plus important pour les trois, c’était le bridge.

Sa partenaire, en Sud, ouvrit les enchères de

1 Trèfle* :

*1SA=12-14H

Ouest intervint instantanément à Cœur. Nord réfléchit un moment et ensuite posa l’enchère de 2SA. Est passa et Sud, tout à fait au hasard, déclara le petit chelem en Trèfle.

Est contra et Sud surcontra promptement. Ouest entama du 10 de Pique, et Nord étala ses cartes, se sentant plutôt désorienté par tant de rapidité d’action chez sa jolie partenaire.

Le jeu se déroula à la même cadence effrénée. Le 10, le Valet, la Dame et l’As de Sud qui réalisa la levée. La déclarante avança un Carreau et comme Ouest laissait passer, elle persista dans cette couleur. Cette fois Ouest prit et craignant que Sud n’ait un Cœur perdant qu’elle pourrait défausser sur un Carreau, elle revint du 10 de Cœur. Ma jeune partenaire fit finement l’impasse en plaçant le Valet du mort. Elle joua le 10 d’atout et le laissa passer quand Est mit petit. Ensuite le 9 d’atout fut joué et comme Ouest défaussait un Cœur, calmement, mon associée se fit la remarque: “ Hum, la distribution des atouts est vraiment mauvaise ! ”

Alors, pour la première fois, elle fit une pause et réfléchit à la suite des opérations. Elle n’hésita pas longtemps.

Après quelques minutes je vis un léger sourire fleurir sur ses lèvres. D’un rapide mouvement, elle encaissa les deux Carreaux du mort, défaussant son As de Cœur et son dernier petit Cœur. La position était maintenant la suivante :

Le Roi de Cœur du mort fut avancé et maintenant c’était à Est d’hésiter. Elle voyait, avec horreur, que si elle défaussait un Pique, le Roi de Pique serait ensuite encaissé la laissant avec trois atouts devant les trois atouts

maîtres du déclarant. Elle coupa donc d’un petit surcoupé du Valet. Sud encaissa le Roi de Trèfle, Ouest et le mort défaussant un Cœur.

Maintenant, Sud joua l’As d’atout et c’est Ouest qui fut mis sous pression. Comme sa partenaire n’avait plus de Cœur, elle ne pouvait pas se séparer de son dernier Cœur. Donc, elle défaussa un Pique et de ce fait Sud écarta un Cœur du mort. Ensuite, Sud joua petit Pique pour le 9 d’Ouest et le Roi de Nord, je devins maître et fis la dernière levée. Tout ce que ma partenaire avait perdu était l’As de Carreau. Elle s’appuya sur le dos de sa chaise le regard tranquille, triomphante. L’homme la regardait avec étonnement.

“ Merveilleusement joué ”dit-il.

“ Mais dites-moi une chose : au moment où vous avez fait l’impasse Cœur, il semblait totalement inutile d’agir de la sorte. Pourtant vous avez joué le Valet, mais vous avez joué trop vite pour avoir analysé le problème. Avez-vous réalisé que le contrat ne pouvait réussir sans cette impasse ? ”

Elle rit légèrement. “ Non ” répondit-elle, “ pas à ce moment. Je savais que c’était bien d’avoir autant de rentrées que possible au mort. Ainsi j’ai pu contrarier Est en défaussant mes deux Cœurs. Je sentais que je devais essayer."

“ Un récit divertissant” intervint le Valet de Pique. Il ajouta d’un ton légèrement sarcastique “ mais il est malheureux que l’intuition d’Ouest ne lui ai pas suggéré d’entamer Cœur, malgré le contre d’Est, car alors Sud n’aurait pas pu éviter de perdre l’As de Carreau et une coupe en Cœur. ”

Le 8 de Pique allait répliquer vertement quand on entendit le 6, son frère, éclater de rire. Tout le petit peuple le regarda. Il s’arrêta aussitôt.

“ Désolé ” dit-il, “ mais tout ce bavardage à propos d’esprit d’analyse ou d’intuition me rappelle ce qui est arrivé à l’ami du professeur Hardacre qui vint un jour jouer dans ce club.

C’était vraiment amusant. ”

“ Raconte-nous ”dis-je

“ Très bien, Maître Robert”, répondit-il, ”vous savez comme les secrétaires de cercles sont toujours à la hauteur et ont beaucoup de tact. C’est la seule fois où j’ai vu… ”